Oumayma El-houari

Seule au monde

Marchant sur le trottoir

Avançant dans le noir

vivant comme un clochard

ses pires cauchemars

longeant les rues

sans un but précis

se sentant perdue

perdant goût  à la vie

étant chassée du nid

errant dans la nuit

cherchant un abri

un compagnon ,un ami

ses vêtements rapiécés

ses souliers troués

ses cheveux emmêlés

son coeur brisé

s'adossant au pied d'un mur

ses pieds serrés contre elle

espérant sous son aile

rêvant d'une famille chaleureuse

d'être entourée de gens aimables

et de vivre un vie heureuse

tranquille, paisible et agréable

mais il lui faut faire face à la réalité

survivre au sein de la société

et supporter les regards

emplis d'hostilité à son égard

souvent une âme qui a pitié

une crôute de pain laisse tomber

et s'en va à toute vitesse

comme si elle fuyait la peste

la petite fille affamée

le bout de pain a ramassé

le mangea à petites bouchées

et son chemin a continué

poursuivant son destin 

son souvenir incertain

plein de misère et de faim

du tout début jusqu'à la fin.

Ecrit par: Oumayma Elhouari ,élève en 2année collégiale-FBPEC-

Commentaires (1)

1. Touriya 27/04/2011

Grand bravo Oumaima.Je te prédis un grand avenir comme écrivain et poète.De la part de ton professeur de français.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site